CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > CAP21 LRC > Compte-rendu congrès du 30 Juin

Compte-rendu congrès du 30 Juin

lundi 2 juillet 2012, par CAP21 Aquitaine

Le congrès du 30 Juin s’est tenu su le site de la Maison des Associations de Solidarité 18 rue des Terres au curé à Paris dans le XIIIème arrondissement.

L’ordre du jour comportait les points suivants :

  • Rapport du trésorier pour l’année 2011 puis quitus après questions, échanges…
  • Rapport du secrétariat général
  • Rapport moral par la Présidente, questions et échanges
  • Débat d’orientations politiques à partir des deux motions : débriefing des séquences présidentielle et législative, analyse, enjeux, synthèse
  • Quel projet politique ? Définition des chantiers prioritaires à l’horizon 2014/2015
  • Quelle stratégie de mise en œuvre ?
  • Quels outils ? Quels moyens ?

Les rapports du trésorier, du secrétariat général, de la Présidente ont été adoptés à la quasi-unanimité.

Du fait de la déposition de trois motions le débat d’orientations politiques a été l’objet d’un vote. Globalement les trois motions pouvaient être analysées de la façon suivante :

  1. projet organisationnel interne et projet d’orientation visant à s’allier avec un des parti/mouvements de 1er niveau.
  2. pas de projet organisationnel interne et affirmation de l’identité de CAP21
  3. rappel qu’a un positionnement au centre correspond un espace ponctuel c’est à dire d’une surface quasi-nulle. Que ce type de positionnement ne peut permettre le développement d’un électorat de masse et donc l’émergence des idées que nous défendons. il est donc nécessaire de déterminer un espace de positionnement de notre mouvement.

La mise en "concurrence" de ces orientations a suscité de vives discussions. Il a été décidé qu’il serait réalisé une synthèse prenant appui sur la motion dominante.

Bien que Corinne Lepage ait soutenu la motion n°1 la motion n°2 a été votée à la majorité des 2/3. Eric Delhaye, porteur de la motion 2 est intervenu pour préciser que les auteurs de la motion n°2 manifestaient leur accord sur les propositions d’organisation interne présentées dans la motion n°1 pour conduire le travail de préparation du congrès extraordinaire en novembre qui devra débattre puis acter d’une remise à plat des statuts, d’une reformulation du projet et d’une organisation politique. (la synthèse devait résulter de ce congrès)

La motion n°1 était soutenue par : Dominique Lemoine – Jean Rapenne – Estelle Le Touzé – François-Xavier Catteau – Grégoire Jauneault– Richard Hasselmann – Christian Romain – Sébastien Perros.

La motion n°2 était soutenue par : Eric Delhaye, Georges Fandos, Franck Parmentier, Bernadette Caillard-­‐Humeau, Stéphanie Moreau, Armelle Leroy-­‐Camplan, Jacqueline Joannon, Philippe Le Pont, Laurent Pien, Frédérique Remond-­‐Dubosc, Eliane Blanquier, Marc Paillard.

La motion n°3 était proposée par Philippe NOVIANT

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0