CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Actualité > CRUSER - Conflits d’intérêt - ETC ...

CRUSER - Conflits d’intérêt - ETC ...

lundi 24 septembre 2012, par Paul Emique

Le Monde titre : "Le chercheur, l’agrochimiste et les abeilles" en faisant référence à la polémique liée à la publication dans la revue Science d’un "commentaire technique" de chercheurs britanniques contestant les conclusions d’une étude de l’INRA sur les effets du pesticide Cruiser sur les abeilles.

Il est tout à fait intéressant de savoir que le laboratoire de James Cresswell (université d’Exeter), premier auteur de la contestation, est soutenu par... l’agrochimiste Syngenta, propriétaire du Cruiser. Ce conflit d’intérêts n’a pas été déclaré par l’auteur, contre les règles d’usage.

Beaucoup plus intéressant est de s’intéresser au produit lui même le Thiamétoxame. Ce produit appartient à une classe chimique, celle des nénicotinoïdes. ces substances interagissent avec les récepteur à l’acétylcholine de type nicotinique. Ces récepteurs, chez l’homme ont un rôle dans la transmission nerveuse et dans la mémoire.

Ces substances, utilisées de façon courante dans l’agriculture sont connues pour induire des cancer du foie chez la souris. Elles ont aussi un rôle d’inhibiteur de la NOSynthase. Enzyme ayant un rôle clef dans la transmission entre les neurones. On sait aussi que lesinhibiteurs de cette enzyme ont un effet délétère sur le plan cognitif et de la mémoire.

Il est urgentissime que les pouvoirs publics prennent conscience des effets à moyen et long terme des substances utilisées à des fins phytosanitaires.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0