CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Actualité > Dématérialisation durable ?

Dématérialisation durable ?

vendredi 16 novembre 2012, par Didier Cugy

Sous ce titre se cache une problématique émergente et spécifique au 3ème millénaire. Problématique caractérisée par une mise à distance de la matérialité de la "bête humaine".

Le développement de la "virtualisation", c’est à dire du remplacement de l’objet physique par son symbole atteint à ce jour un quasi point de non retour. Ce développement s’est effectué dans un premier temps avec un succès certain dans des domaines techniques et administratifs . Aujourd’hui la dématérialisation et le zéro papier touchent de très nombreux domaines. Les plus évidents sont ceux qui ont rapport aux échanges et à la fiscalité. On paye avec un bout de plastique, on déclare et on paye ses impôts en ligne, etc....

Cette évolution s’accompagne aussi sur le plan conceptuel. L’humanité n’est progressivement plus définie par le sexe mais par le genre. L’individu appartenant à un genre qui historiquement n’était pas en mesure de procréer revendique le droit à la parentalité. En effet, la famille n’est plus définie par les parents et les enfants mais par les personnes, individus qui sont sensés la composer et par les enfants (qui peuvent être adoptés ou éventuellement "fabriqués") si la nature ne permet pas leur conception.

On comprend alors le malaise relatif à la question du mariage homosexuel. Malaise qui est probablement plus sous-tendu par la question de la place de l’homme dans une société virtualisée que celle relative aux souhaits et désirs des couples homosexuels. En effet, ce projet législatif qui s’accompagne, il faut le noter, de celui relatif à l’euthanasie transforme l’être humain, de nature physique et sacrée en une sorte d’objet virtuel appartenant à un dispositif communiquant établissant des liens d’appartenance à des groupes (comme sur facebook). Ce dispositif ou comme on le dit maintenant "réseau social" ayant la capacité de s’organiser sur la base de critères virtuels déconnectés du réel.

Il est à noter que progressivement ce dispositif se donne la possibilité (vis à vis des évolutions concernant l’euthanasie) d’éliminer ceux qui ne présentent plus d’utilité.

Il apparaît donc impératif que la question du mariage homosexuel, comme celle de l’euthanasie soit largement débattue avec notamment mise en perspective de la place de l’humain dans le monde. Il apparaît aussi nécessaire de repositionner le réel et remettre à leur places les mondes virtuels.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0