CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Actualité > Rythmes scolaires

Rythmes scolaires

mercredi 27 février 2013, par Paul Emique

Le monde de l’éducation présente une analyse intéressante sur l’évolution du temps de travail à l’école.

On y prend conscience que la période couvrant de 1938 à 1980 était caractérisée par une période de congé estival de l’ordre de 10 semaines. Ayant eu la chance de connaître la fin de cette période j’en ai un très bon souvenir. La famille existait encore et cette durée était propice aux rencontres et aux séjours chez les cousins, à la colo etc .... Quelque chose de très riche sur le plan social.

Les projets actuels visant à limiter les vacances à ce qui est strictement "utile" vont dans le sens d’une plus grande intégration de l’individu dans la société et d’une dépersonnalisation de celui-ci. Ceci en réfutant sa capacité à être en dehors d’un "système" scolaire qui le prend en charge et le formate.

Ces projets, d’apparence rationnelle, ne sont les postiches d’une idéologie stupide qui fait abstraction de ce qu’est l’humain. Abstraction allant même jusqu’à oublier que l’oubli et le temps sont nécessaires à la construction de la personne. Construction se faisant par poussées, de nature non linéaire, et nécessitant une ré-organisation à la fin de chaque période de poussée.

Il est triste de voir comment l’actuel gouvernement est incapable de prendre en compte la nature humaine dans l’élaboration de sa vision politique.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0