CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Santé publique > OGM > Smelling a corporate Rat ....

Smelling a corporate Rat ....

lundi 11 mars 2013, par CAP21 Aquitaine

L’article de Gilles Eric Séralini & col "Long term toxicity of a Roundup herbicide and a Roundup-tolerant genetically modified maize"paru dans Food and Chemical Toxicology fait l’objet d’une remise en cause institutionnelle, par l’éditeur et aussi par l’académie des sciences.

Cette position officielle qui assimile l’équipe de G.E. Séralini à des amateurs et charlatans n’est pas partagée par tous.

Johnatan Matthews sous le titre "Smelling a corporate rat" met bien en évidence les conflits d’intérêt et démonte la campagne de dénigrement du travail de l’équipe de Séralini.

Les avis officiels donnés sèment la pomme de discorde au sein des différentes académies comme en témoigne cette semaine le nouvel obs.

L’information récente publiée par le monde évoquant l’assignation de l’EFSA par MONSANTO du fait de la publication par l’Autorité européenne de sécurité des aliments des données utilisées pour rendre un avis favorable à l’autorisation de commercialisation du maïs OGM NK603 pose la délicate question de la soumission des instances officielles aux lobbys industriels.

L’affaire est à suivre.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0