CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Actualité > L’incohérence du politique

L’incohérence du politique

mercredi 19 juin 2013, par Paul Emique

Ces jours ci sont assez particuliers car ils éclairent de façon particulièrement crue l’incohérence de nos élus.

Deux affaires sont caractéristiques :

  • celle en rapport avec la déclaration du patrimoine des élus
  • celle en rapport avec les châtiments corporels et "violences" éducatives ; en d’autre mots (maux) la fessée.

Celle en rapport avec le patrimoine des élus montre a quel point il existe une très probable corruption sous-jacente des élus. Notamment chez les centristes et membres de l’UDI (qui ont fait voter un amendement visant à faire condamner ceux qui dévoilent le patrimoine pour un montant égal au patrimoine). On ne peut que s’interroger du vote des socialistes à ce sujet .

Celle en rapport avec les châtiments corporels. On ne peut aussi que s’étonner d’entendre la présidente de la Région Charente Poitou s’exprimer de façon publique en disant qu’il faut condamner mais qu’en pratique cela ne fait pas de mal. Il faut savoir ce que l’on dit. Soit ces châtiments sont utiles (ce qui est très probable quand l’enfant n’a pas encore accès au verbe) soit ils sont inutiles. Il est aussi fort probable que l’interdiction de cette modalité éducative est très ambivalente. Les autres modalités étant fortement névrosantes. Faut il remplacer les violences physiques par des violences cognitives ? C’est bien toute la question de l’interdit et de sa transgression qui est posée.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0