CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Santé publique > OGM > MONSANTO fait des petits dans la sélection animale

MONSANTO fait des petits dans la sélection animale

samedi 26 octobre 2013, par CAP21 Aquitaine

Depuis le 1er juillet 2010, le puçage électronique des animaux est obligatoire pour toutes les nouvelles naissances en ovin et caprin. L’opposition à cette nouvelle phase de la politique de traçabilité et de poursuite de la politique d’industrialisation généralisée de l’agriculture, bien que démarrée dès 2006 pour certains, n’en est encore qu’à un stade embryonnaire.

Il convient de prendre conscience du phénomène, de s’interroger sur les risques majeurs en terme de santé publique induits potentiellement par ces pratiques.

Pour en savoir plus :
- >lien vers l’émission de France Culture
- > lien vers Blog de Xavier Noulhiane

Le risque majeur de santé publique est en rapport principalement avec le risque de famine et de diffusion de pathologies. Pourquoi ? tout simplement parceque ces pratiques diminiuent la variabilité qui est indispensable au maintien de la vie.

Ces pratiques sont dangereuses pour le devenir de l’homme.

On ne peut que s’interroger sur la non application du principe de précaution vis à vis des textes règlementaires qu imposent ces pratiques à risque.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0