CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Santé publique > Secret Médical > Crash de l’A320 - Le co-pilote aurait dû être en arrêt maladie

Crash de l’A320 - Le co-pilote aurait dû être en arrêt maladie

vendredi 27 mars 2015, par CAP21 Aquitaine

Courrier international titre "Crash de l’A320. Andreas Lubitz aurait dû être en arrêt maladie le jour du crash".

S’en suit une interrogation sur le fait que le Spiegel rapporte "qu’il semble qu’Andreas Lubitz ait tenu secret son état de santé”. Cette interrogation est porteuse d’une demande quasi inquisitoriale vis à vis de personnes pouvant être en position de sécurité.

Cette demande si elle est satisfaite présente un risque important de porter atteinte aux libertés fondamentales de la personne humaine au nom d’une politique sécuritaire.

Il importe de prendre conscience que cet évènement peut aussi être la conséquence de la politique sécuritaire mortifère que nous vivons. Politique ou le profit et le gain à court terme prévalent sur le bien être collectif. Est ce que finalement comme semble l’évoquer les diagnostics évoqués, Andreas Lubitz n’aurait pas été lui même victime d’un syndrome d’épuisement professionnel (Burn Out) qui l’aurait mené à l’irreparable.

Si cela est, il conviendrait alors de se poser la question relative à la responsabilité managériale des compagnies à bas coût dans cet accident plutôt que celle de la responsabilité individuelle du co-pilote.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0