CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Actualité > Réveil des consciences

Réveil des consciences

samedi 5 septembre 2015, par CAP21 Aquitaine

La photo du petit Aylan, réfugié kurde venu de Kobané pour échapper à la fureur de Daesch semble avoir réveillé les consciences. Oui, nous devons accueillir les réfugiés qui fuient les persécutions parce que c’est notre vocation européenne. Mais réfugié ne signifie pas migrant, et les causes des périples des uns et des autres ne sont pas les mêmes et n’appellent pas les mêmes réponses. Accueillir les réfugiés dont la vie est en danger ne signifie pas accueillir tous les migrants économiques qui font la fortune des passeurs.
L’Europe est au pied du mur au même titre que chacun d’entre nous. Nous ne devons pas fermer les yeux mais en même temps, nous devons être réalistes sur nos capacités à intégrer, à offrir une vie décente et un travail à tous ceux qui frappent à notre porte. Nous avons là une formidable occasion de définir une politique commune, de rappeler aux Etats membres de l’Union, à commencer par Monsieur Orban, les valeurs et les obligations auxquelles ils ont consenti pour bénéficier des droits. Nous avons une formidable occasion de prendre des positions communes au niveau international pour faire œuvre de fermeté à l’égard de la Syrie et tous participer à la lutte contre Daesh ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Il en va de même pour la politique de développement, seule politique utile pour lutter contre la misère en même temps qu’une politique rigoureuse de lutte contre la corruption et les trafics en tout genre.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0