CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Aquitaine > Gironde > Bordeaux Metropole > Talence : Permis de lotir et destruction d’espace d’intérêt collectif

Talence : Permis de lotir et destruction d’espace d’intérêt collectif

vendredi 13 novembre 2015, par Cap21LRC Nouvelle Aquitaine

Les élus EELV soutenus par CAP21-LRC de Talence interrogent le maire de Talence

Monsieur le Maire

Nous comprenons bien l’intérêt de se porter acquéreur d’une bande de terrain pour créer un accès au parc Triaire depuis la rue A. Leroi tout en permettant de vendre le terrain municipal situé au 30 de cette même rue, initialement prévu pour créer cet accès.
C’est dans cette optique que nous avons voté pour la délibération que vous avez présenté lors du Conseil municipal de juillet dernier.
Mais pourquoi lier l’achat de la bande de terrain à un permis de lotir qui nous semble prématuré et contraire à l’esprit du PLU actuel ?

À noter que vous avez proposé d’acheter cette bande de terrain a un prix légèrement supérieur au prix estimé par les domaines, alors qu’un mécanisme de cession gratuite des terrains partiellement réservés est prévu par les dispositions de l’article R. 123-10 du Code de l’urbanisme.
Pourquoi cette possibilité ne nous a pas été présentée et n’a pas été négociée auprès du propriétaire ?

Le 20 juillet dernier, il a été accordé une autorisation préalable de permis de lotir sur une parcelle située rue Armand Leroi. Ce terrain supporte une servitude d’« Emplacement réservé de superstructure ». Le terrain est donc rendu inconstructible et réservé pour accueillir la réalisation d’une opération d’intérêt général. Cette servitude de localisation a bien été rappelée dans l’avis des services de Bordeaux Métropole.

Pourquoi avoir accordé dès à présent ce permis de lotir avec 7 lots en vue de construire, en contradiction avec le PLU actuel ?

N’aurait-il pas été plus raisonnable de surseoir à statuer sur cette demande de lotissement ?

Le futur PLU 3.1 prévoit de supprimer l’emplacement réservé pour équipement public, et de le remplacer par une « zone de disposition relatives à l’environnement et aux continuités écologiques, aux paysages et au patrimoine », qui reprend le terrain municipal du futur parc Triaire et une partie du terrain de M Beaufort, et qui est complété par un EBC en fond de parcelle, le long de la ligne de chemin de fer.

Nous souhaiterions savoir quels sont les arbres concernés et quelles sont les assurances que vous avez obtenues du propriétaire actuel pour garantir la sauvegarde et la pérennité des arbres se situant sur ces lots.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0