CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Aquitaine > Gironde > Bordeaux Metropole > Bordeaux 1 millions d’habitants : une ineptie au regard de l’évolution (...)

Bordeaux 1 millions d’habitants : une ineptie au regard de l’évolution climatique ?

vendredi 13 novembre 2015, par Cap21LRC Nouvelle Aquitaine

Le million à quel prix ?
Nous partageons et relayons le point de vue d’EELV concernant le futur PLU de la Métropole. Le cas de la commune de Talence :

Pour les élus EELV : Talence, ville la plus densifié de l’agglomération, est soumise à une pression très forte au risque de perdre la qualité de vie et les espaces verts encore présents. C’est une massification à tout va, sans concertation, étude d’impact ou prise en compte des nouveaux besoins (accueil des enfants, déplacements…). Dans sa logique de frénésie, la municipalité a concocté un nouveau PLU à la hauteur de son objectif du « toujours plus » : pour ne pas être gêné par des espaces protégés on « toilette » les Espaces Boisés à Conserver totalement supprimés à Château Margaut, encore amputés au bois de Thouars … tout en encourageant des projets d’urbanisme qui favorisent encore et toujours des promoteurs privés. C’est un PLU qui sacrifie les transports en commun : pas d’emprise réservée pour le futur TCSP Pellegrin-Gradignan, ni réserve foncière suffisante autour de la gare de la Médoquine pour en faire un véritable pôle multimodal.

Bien au delà des considérations d’aménagement local se posent la question des ressources. Ressources en eau, ressources énergétiques. La centrale nucléaire du Blayais arrive en bout de course. Les données récentes relatives à l’évolution du niveau de la mer (+1,2 à 2m d’ici 2100) et de la chute du débit de la Garonne de plus de 40% posent de très nombreuses questions : protection des quais, constructions de digues le long de l’estuaire, etc... La densification urbaine n’apparait pas opportune dans le contexte de l’évolution climatique.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0