CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Santé publique > Débats et votes > Loi de santé : l’infantilisation de la population

Loi de santé : l’infantilisation de la population

vendredi 11 décembre 2015, par Paul Emique

La loi de santé portée par Mme TOURAINE pose dans son article 2 : « La politique de santé relève de la responsabilité de l’État » . S’ensuit la définition de ce qu’est la politique de santé : prévention collective et individuelle, animation, organisation des parcours, production des connaissances, etc … »

Le préambule de la constitution du 27 octobre 1946 pose : Elle (La Nation) garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence.

Le cadre est posé. D’un côté la loi rend responsable l’état des comportements individuels, de l’autre côté la constitution offre la garantie de la Nation. La problématique n’a rien à voir.

Une analyse simple amène facilement à comprendre que le projet de loi porté par Mme Touraine est un projet mortifère, infantilisant, déniant même l’existence de la personne libre. La mise en perspective avec la plupart des textes votés dans les dernières années (sécurité, commerce, etc…) donne la très désagréable impression de la confrontation latente de la société à la structure de l’état.

A un deuxième niveau, on peut même s’interroger sur l’impact de cette emprise de l’état sur la personne. Cette infantilisation n’expliquerait elle pas la progression des votes visant à affirmer le « moi d’abord » comme le porte de façon implicite le Front National ?
La réflexion amène à s’interroger sur qui sont principaux promoteurs des comportements Nationalistes. Ne seraient ils ou elles pas celles et ceux qui veulent en permanence infantiliser au motif du plus de sécurité, plus d’efficacité, plus de solidarité … Organisé par l’état ?

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0