CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Actualité > Parlement européen > BREXIT : une conséquence du déni de Liberté ?

BREXIT : une conséquence du déni de Liberté ?

vendredi 24 juin 2016, par CAP21 Aquitaine

Les micro-trottoirs Londoniens parlent. Ils faut es écouter. Pourquoi le Brexit ? Pourquoi en êtes vous contents ? Les réponses sont claires et nettes : on ne veut plus subir le diktat de l’Europe. On veut pouvoir faire ce que l’on veut. On veut être nous.

Ces réponses sont très loin de celles que nous proposent les analystes. Ils placent en premier lieu l’immgration, les nationalismes, etc ... Tout un ensemble de choses faites pour les rassurer.

Pour mieux comprendre, d’autres analyses comme celle qu’a pu faire Jean Claude COIFFET sous le titre "Démocratie à l’Européenne" s’avèrent éclairantes. L’Europe est aujourd’hui gouvernée par une organisation "ordo-libérale". Cette organisation est basée sur une idéologie normative qui met à distance le mot Liberté. C’est très probablement cette mise à distance qui fait qu’aujourd’hui la plupart des peuples qui composent l’Europe se désinvestissent de la vie politique et s’orientent vers des actions citoyennes (ou l’on peut retrouver une liberté d’agir).

Il apparaît légitime de considérer que ce Brexit est un signal fort, signal du même ordre que celui qui pourrait amener le parti de Mme LePen au 2ème tour des élections présidentielles de 2017. En effet, nos mouvements politiques établis "Les Républicains", "Le parti Socialiste" et encore plus les "Centristes" sont des ordo-libéraux. Ils représentent ce que que rejette la population. Tant que le mot Liberté n’aura pas été remis en 1ère place au fronton de notre République nous courrons le risque majeur de la régression totalitaire.

La Primaire des Français est une réponse.

Soutenez la !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0