CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Présidentielles 2012 > Editorial de François Xavier CATTEAU de CAP21 Nord Pas de Calais

Editorial de François Xavier CATTEAU de CAP21 Nord Pas de Calais

mercredi 21 mars 2012, par CAP21 Aquitaine

Pour quelques parrainages, l’écologie est orpheline d’une véritable représentation.

Le résultat du conseil constitutionnel est tombé : quelques parrainages vont donc nous manquer et empêcher notre candidate de porter les idées de l’écologie dans la campagne présidentielle.

On pourra regretter beaucoup de choses ; le comportement inexplicable et injustifiable de près de 65% de maires fuyant leur devoir républicain ; on pourra reprocher aux médias de ne s’être intéressés qu’aux « grands » candidats en faisant fi d’une règle morale d’équité censée permettre l’expression de nouvelles approches face aux défis qui sont devant nous.

Mais c’est bien au nom de l’écologie politique que nous devons regretter l’absence de notre candidate. Au delà de la personnalité compétente, légitime et appréciée sur l’ensemble de ces questions, nous n’aurons donc pas de projet écologiste à même d’éveiller des consciences endormies par des sujets du court terme sur fond d’une crise économique bien mal analysée par les partis traditionnels.

Les défenseurs d’une solution écologiste et citoyenne aux crises financières, sociales et environnementales se retrouvent donc aujourd’hui tous orphelins. Les Verts ont gagné leur pari de voir disparaître l’écologie de la campagne.

Les Verts ont réalisé le hold-up parfait en confisquant d’emblée le débat et en positionnant autoritairement les questions écologiques à gauche de l’échiquier politique et ce, afin de s’assurer du soutien du puissant allié socialiste de circonstance..

Le projet initial « Europe Écologie » avait donné à espérer la possibilité pour l’écologie de peser comme une troisième voie alternative au traditionnel bipartisme qui assèche notre pays depuis plus de 30 ans.

Cet idéal politique censé positionner l’écologie au delà des partis ne représente plus que la frange d’extrême gauche des Verts qui ont sacrifié l’idéal écologiste sur l’autel des circonscriptions et de très hypothétiques postes ministériels.

Derrière l’immense déception et la frustration d’être arrivés si proche du but, CAP21 souhaite néanmoins remercier toutes celles et ceux qui se sont mobilisés autour du projet présidentiel.

En respect aux victimes de l’affreux drame de Toulouse, notre présidente a choisi de ne s’exprimer que demain quant à la poursuite du combat écologiste et sur la stratégie pour les élections législatives.

Nul doute que l’élan porté par cette précampagne présidentielle saura trouver de la pertinence et l’adhésion du plus grand nombre lors de la campagne législative dans nos territoires.

François-Xavier CATTEAU

Délégué Régional

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0