CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Présidentielles 2017 > Affaire Fillon : l’intrusion du public dans le privé

Affaire Fillon : l’intrusion du public dans le privé

mardi 31 janvier 2017, par CAP21 Aquitaine

L’affaire Fillon est à l’origine d’un dilemme majeur. En effet, les questions posées présentent un caractère intrusif en ce qui concerne la notion "d’emploi fictif" en effet, qui peut, à part l’employeur juger du caractère fictif ou non d’un emploi ?

Sauf à vouloir définir par jugement de valeur, de façon arbitraire et administrative la rémunération d’une fonction donnée (ce qui est d’ailleurs une tendance actuelle), nul ne peut se substituer à l’employeur pour juger du caractère de l’emploi tenu.

Dans le mesure ou le contrat de travail n’a pas été remis en question et ou les charges sociales ont bien été payées il n’y a logiquement rien à redire, sauf à vouloir remettre en question la capacité de l’employeur.

Le dilemme est terrible car la mise en examen éventuelle du Candidat Fillon pour l’emploi "fictif" de son épouse amène à accepter l’intrusion du public dans le privé pour déterminer à la fois la qualité d’un emploi et son niveau de rémunération. Accepter cela revient à accepter de fait le totalitarisme.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0