CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Santé publique > Economie de la santé > Mise à distance du Pharmacal

Mise à distance du Pharmacal

jeudi 9 mars 2017, par CAP21 Aquitaine

Michèle RIVASI associée à Philippe EVEN, Romain GHERARDI et Jacques TESTART proposent un questionnaire à l’attention des candidats à l’élection présidentielle.

Dans le préambule à ce questionnaire ils insistent sur la capture scientifique et réglementaire de l’industrie pharmaceutique sur notre système de santé publique. Pour elle une révision de la politique du médicament et des vaccins s’impose pour en finir avec les conflits d’intérêts et pour restaurer la confiance de nos concitoyens.

Il y a maintenant deux ans était lancée l’opération Mains propres sur la santé avec Médecins du Monde, le Formindep, Anticor… Plus de 3000 professionnels de santé ont signé cet appel dont le but est de dénoncer le climat « pharmamical » régnant en matière de santé publique gangrenée par l’épidémie de conflits d’intérêts et de scandales sanitaires.

CAP21 se joint aux signataires pour demander aux candidats de répondre au questionnaire.

signataires :
Philippe EVEN (ancien doyen de la faculté de médecine de Paris et président de l’Institut Necker)
Romain GHERARDI (directeur de l’Unité INSERM U955 E10 de l’Université Paris-Est « Interactions cellulaires dans le système neuromusculaire », chef du service d’Histologie-Embryologie de l’hôpital Henri Mondor)
Michèle RIVASI (députée européenne EELV, biologiste agrégée, co-auteure du livre Le Racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir)
Jacques TESTART (biologiste, pdt d’honneur de Sciences citoyennes)

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0