CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Climat > Quel devenir après le point de non retour ?

Quel devenir après le point de non retour ?

mardi 7 août 2018, par Cap21LRC Nouvelle Aquitaine

Trajectories of the Earth System in the Anthropocene laisse entrevoir que le point de non retour climatique serait sur le point d’être franchi. Ceci aboutirait à une élévation significative de la température moyenne et de la hauteur des océans. Une augmentation de la température supérieure à 2 degrés et de hauteur des océans de l’ordre de 14m apparaît à fortement envisager.

Cette hypothèse "catastrophique" a été évoquée en 2015 par James Hanse et coll en 2015. et a fait l’objet de publication dans la revue "Atmospheric Chemistry and Physics"

Le climat évoluerait vers un climat chaud et humide et les grandes métropoles situées au bord des océans seraient en partie sous l’eau.

La mortaiité humaine devrait croitre de façon très importante et dans en fonction des territoires être multipliée entre 150 et 2000% (plos).

A titre d’exemple la mortalité a été de 600 000 personnes en France en 2017, la natalité de 767 000 naissances. Le différentiel en faveur de la natalité est de 27%. Une augmentation de mortalité de 100% (hypothèse basse) induirait de facto une baisse de population de l’ordre de 450 000 personnes par an.

Au niveau planétaire, on dénombre environ 144 millions de naissance et 60 millions de décès par an. Les données estimatives laissent envisager que la population mondiale devrait avoir atteint un maximum et qu’elle devrait commencer à décroitre du fait de l’augmentation de la mortalité dans les prochaines années. Les pays les plus touchés étant les pays les plus exposés au changement climatique.

Sur un plan pratique, il est d’ores et déjà nécessaire de penser la décroissance et de s’y préparer pour permettre la survie de l’espèce humaine et de la démocratie. Cela passe par une nécessaire ré-appropriation des savoirs, restituer le "temps de cerveau disponible" développer l’autonomie de production à un niveau local.

L’avenir qui bien qu’il s’annonce difficile laisse entrevoir à l’humanité des possibilités d’adaptation dans la mesure ou elle s’approprie liberté, connaissance et savoirs dans le respect de l’autre.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0