CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Actualité > Macronie : Foutage de gueule et déni de la République

Macronie : Foutage de gueule et déni de la République

dimanche 26 janvier 2020, par CAP21 Aquitaine

La plainte déposée par la ville de Montpellier à l’encontre du ministre de la Justice dans le contexte de l’implantation de la future cour administrative d’appel de la nouvelle région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées à Toulouse témoigne des pratiques de la Macronie.

Le dossier relatif à l’implantation a été confié à un bureau d’étude situé à Blagnac dans la périphérie de Toulouse et apparemment proche de la municipalité de Toulouse. On comprend facilement la position des montpellierains eut égard à cette situation.

Plutôt que d’affirmer le choix régalien de l’état, la ministre se ache derrière une consultation qui n’est qu’un masque pour une décision apparemment déjà prise. C’est cette manière de procéder, commune à la Macronie, on l’on impose des décisions en essayant de manipuler l’opinion et en faisant croire au consensus qui est intolérable.

La question qui se pose maintenant est celle de la finalité des toutes les "Grandes" opérations menées comme celles de "La convention citoyenne pour le climat" ou encore celles des "Grandes" consultations : Comment prendre mieux soins de nos ainés ?, le Grand Débat National, ...

Ce que l’on constate, de façon pratique c’est que tous ces Grands machins ne servent qu’à faire avaler la pilule des décisions qui sont dans les tuyaux !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0