CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine
Accueil > Bon propre et juste > Victimisation ou résilience ?

Victimisation ou résilience ?

dimanche 11 août 2013, par CAP21 Aquitaine

Un article très récent publié (en anglais) dans la revue PLOS One pose la question majeure de la capacité de résilience en terme de survie. Elle prend l’exemple qui peut paraitre déplacé des survivants de l’holocauste dans un article intitulé : "Against All Odds : Genocidal Trauma Is Associated with Longer Life-Expectancy of the Survivors "

Les survivants du génocide sont susceptibles de vivre plus longtemps. Deux hypothèses sont envisagées :

  • Une moindre vulnérabilité physique et psychique semble expliquer au moins une partie de la différence.
  • Une plus grande capacité de résilience face aux atrocités de l’holocauste.

Ce travail pose de très nombreuses questions. Notamment sur l’importance d’une participation active et du rôle social des individus : être et ne pas subir.

Une des conséquences majeures de dimension organisationnelle est celle de la place de la liberté dans notre société.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0