CAP21 LRC Nouvelle Aquitaine

Siestes

mercredi 17 mai 2017, par Didier Cugy

Durant le quinquennat 2007-2012, le président d’alors disait "ça sert à quoi de de payer des gens à regarder les enfants dormir".

Depuis, et de façon progressive la sieste a été limitée aux petites et moyennes sections en maternelle.

Le sommeil est connu comme ayant un rôle fondamental dans la consolidation des apprentissages, notamment des apprentissages cognitifs. Les conséquences du manque de sommeil sont aussi bien connues : enfants qui bougent tout le temps, qui ne sont plus attentifs, dissipés et que dans certains cas on peut considérer comme "hyper-actifs". Sur le plan plus général, cette privation induit des baisses de la capacité à se défendre des virus et microbes de toutes sortes. Cela fait des enfants plus malades qui favorisent la contamination avec les autres enfants et avec les parents.

Il apparaît donc indispensable de redonner du temps de sommeil aux enfants en rétablissant notamment la possibilité pour eux de faire la sieste dans toutes les sections de maternelles et en CP.

Cette mesure est urgente car le temps nécessaire pour se rendre compte des dégâts est supérieurs à 10 ans.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0